Rechercher

[Impression 3D] Lissage d'impression

La fabrication additive (ou l'impression 3D) est un fabuleux moyen de réaliser nos idées. Il s'agit d'un moyen de fabrication par couches successives. Cette caractéristique de fabrication laisse une "trace" distinctive sur les objets fabriqués.

source : www.hubs.com


Certains seront indifférents quant au rendu, d'autres vont accentuer cette caractéristique pour l'intégrer à leur design et d'autre vont tout faire pour cacher ces couches pour avoir un rendu lisse.

Source : www.cerambot.com


Aujourd'hui nous allons tester un moyen de lisser les pièces imprimés en 3D afin de leur donner un effet lissé/transparent.


Pour obtenir ce résultat, nous devons utiliser un filament à base de PVB (polybutyral vinylique). Il s'agit d'un matériau qui s'imprime avec des paramètres assez proches du PLA. Dans les paramètres d'impression, il faut sélectionner une épaisseur de couche fine. La technique permettra de fusionner les couches, si celles si sont trop épaisses, on risque de déformer la pièce ou perdre des détails lors du traitement.

Une fois lancée, l'impression se déroule comme toutes les autres et on obtient alors notre pièce.


A NOTER : Ce filament absorbe l'humidité dans l'air, ce qui détériore les caractéristiques mécaniques de ce dernier. Il est important de le stocker dans des sacs hermétiques avec du desiccant.


Le PVB a une caractéristique que nous allons exploiter, il se dissout dans l'ispropanol. L'isopropanol est de l'alcool pur qui est très volatile. Si on laisse une bouteille ouverte celle-ci va se vider d'elle même (l'alcool va s'évaporer).


Pour lisser la pièce on va donc utiliser de la vapeur d'isopropanol. Pour se faire, on prend une boite, on ajoute du papier absorbant dans le fond et sur les côtés de la boite (que l'on fixe grace à des aimants).


On pose un écrou au fond sur lequel on placera la pièce imprimée en 3D. On ne souhaite pas que cette dernière soit en contact avec l'alcool pour ne pas l'abimer.


On peut ensuite fermer la boite hermétiquement et attendre. Il faut garde un oeil sur l'avancement du process. Si on laisse la pièce trop longtemps, elle va finir pas se détériorer. L'alcool va créer des vapeurs qui vont attaquer le PVB. On peut accélérer le process en plaçant la boite sur le plateau chauffant de l'imprimante 3D en le réglant à 40°C.


Après environ sept heures on obtient la pièce lissée. Le rendu final est très satisfaisant et cette technique peut être intéressante pour la fabrication d'objets décoratifs.










59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout